L’année liturgique expliquée à ma fille : 4 – la Chandeleur

 Après le temps de l’Avent et le temps de Noël, nous voici maintenant en plein temps « ordinaire ». Il faut que j’explique à ma petite #babygirl ce que signifie ce temps « ordinaire ». Ce n’est pas évident à bien comprendre.

« Ma fille, le temps de Noël est fini ; c’est maintenant le temps ordinaire. Cela ne veut pas dire que c’est un temps « banal » ou un temps « ennuyeux ». C’est un temps où Jésus est avec ses amis. Il se balade et fait plein de tours de magie et il leur raconte plein de belles histoires pour leur faire faire de beaux rêves.

« Si on dit que ce temps est « ordinaire » c’est pour bien souligner qu’il y a des temps extraordinaires ! Les temps de l’Avent et de Noël, par exemple, avec toutes les décorations, les sapins, les crèches partout… cela montre bien que c’est un moment tout particulièrement important. »

Dimanche, c’était la chandeleur. On a été à la messe dans une abbaye bénédictine avec #babygirl. C’est le père abbé lui même qui pour l’occasion a célébré la messe ! Alors j’ai expliqué à #babygirl cette fête.

« Même durant le temps « ordinaire », il y a des fêtes. C’est le cas aujourd’hui de la fête de la Présentation de Jésus au Temple. Autrefois, il y a très très longtemps chez les juifs du temps jadis, il y avait un rite pour bénir les bébés. 40 jours après leur naissance on les amenait au Temple de Jérusalem pour y être présenté à Dieu. On disait ‘Coucou Dieu, voilà mon bébé, il s’appelle comme-ci ou comme-ça’.

« Et le jour où Jopseph et Marie sont venu pour présenter Jésus au Temple, il y avait là un vieux Monsieur très gentil qui a vu Jésus et qui l’a reconnu. Il ne le connaissait pas, mais il l’a reconnu quand même… il a reconnu en Jésus, le Sauveur que le monde entier attendait. » 

« On appelle cette fête de la Chandeleur parce qu’on y fait ce jour là une procession de chandelles. Il parrait que c’est une tradition d’une ancienne fête des romains : les Lupercales. On dit aussi, que ce jour là, à l’époque romaine, on mangeait des galettes en forme de soleil (donc rondes) ; on aurait gardé ça et les galettes sont petit à petit devenus des crèpes dans la tradition populaire.»

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :