Forces de l’ordre et manifestations

Dans une « causerie » sur le livre L’Acteur et le Système, de Michel Crozier, l’intervenant nous expliquait ce qu’avec le recul (et l’oublie – cette conférence remonte au début des années 2000) j’appellerais la « marge de manœuvre » de l’acteur dans un système contraint. Il prenait l’exemple d’une grève qui « bloque » le trafic ferroviaire. L’objectif des pouvoirs publics étant de « libérer » la voie de circulation, il est une possibilité que d’envoyer un train « briseur de grève ». Quelle serait donc la marge de manœuvre des acteurs face à cette situation ? Dans son propos, le conférencier nous expliquait qu’en France, face à un train briseur de grève, il « suffit » d’attacher un gréviste (volontaire) sur les voies pour arrêter le train, la déontologie policière interdisant d’écraser volontairement un manifestant. Il nous signalait que ce type d’action était inenvisageable dans d’autres pays où les forces de l’ordre peuvent avoir d’autres ordres, comme par exemple en République Populaire de Chine, ou un gréviste ligoté sur les rails à fort peu de chance (sauf état d’âme particulier du conducteur de train) d’arrêter le train. Les grévistes seraient écrasés et le train passerait.
Dès lors, en France, pour dégager la voie, il sera nécessaire d’envoyer des forces de l’ordre « à pied » pour intervenir de manière « chirurgicale », c’est-à-dire en mettant les moyens nécessaires (des moyens correspondants) au prix que l’on attribue à la vie d’un individu.

01105500_1

Cette notion de « bouclier humain » est à mettre en regard de l’utilisation de gaz lacrymogène par les forces de l’ordre lors de la manifestation du 24 mars à l’encontre « de manifestants [qui] ont […] tenté de forcer les différents barrages ». [info sur le gaz utilisé – arme de catégorie D]

Vous pouvez trouver le commentaire de la manifestation du 24 mars au Conseil de Paris des 25 et 26 mars 2013 qu’en a fait le Préfet de Police de Paris.

Il semblerait qu’il y ait eu à proximité des manifestant ayant tenté de forcer les barrages, des familles avec des enfants et même des poussettes. L’objet n’est pas de se prononcer ici sur la pertinence d’emmener des enfants à une manifestation dont l’objet est la famille. Je laisse à chacun se faire son opinion sur le sujet.

Quant à la présence d’enfants « à proximité » de manifestants « au comportement très agressif », il peut légitiment se poser deux hypothèses : soit, ils se sont retrouvés là au hasard d’un mouvement de foule et leur présence au cœur de la tourmente était fortuite, soit, les parents les ont, à dessin, placés en première ligne pour jouer les « boucliers humains ». Je laisse à chacun le loisir d’imaginer la réponse qu’il souhaite.

Dans un cas comme dans l’autre, aurait-il pu être envisagé que face à des tentatives visant à « forcer les différents barrages », compte tenu de la proximité (intentionnelle ou fortuite d’enfants), les forces de l’ordre « reculent » pour ouvrir une brèche (comme un entonnoir), à l’intérieur de laquelle la « minorité de manifestants » aurait pu s’engouffrer ? Dans un corridor de forces de l’ordre, ne semblerait-il pas plus aisé d’interpeller de manière « chirurgicale », les individus menaçants ? Peut-être eût-il pour cela été nécessaire de mettre en œuvre d’autres moyens, ceux correspondants aux risques qu’il y a à une confrontation « en ligne » ? Je n’ai jamais été affecté à des opération de maintient de l’ordre de « foule », donc mes propos sont très libres et ne sont donc que des « élucubrations » personnelles.

Mais je m’interroge toutefois de savoir s’il s’agit là d’un regrettable incident (isolé) ou s’il y a une dérive plus globale de nos démocraties occidentales dans la valeur qu’elles accordent à l’humain ? Devons nous redouter que, dans 10 ou dans 20 ans, des chars d’assauts interviennent pour « réprimer » les manifestations ?

Publicités

un commentaire

  1. Bonne question !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :