Commentaire sur un livre : Dans les forêts de Sibérie – Sylvain Tesson

Creux et vide

Si le sujet de ce livre m’a semblé particulièrement intéressant, j’ai vite déchanté.

… pour trois raisons :

1) Ce livre est un long catalogue des petites actions qui constituent le quotidien d’un ermite aux confins de la Sibérie. Le style n’est pas « littéraire » pour un rouble. La comparaison avec le NOUVEAU ROMAN est au désavantage de ce livre ci.

2) Il n’y a rien sur l’intériorité de la personne dans ce livre. Je m’attendais à lire quelque chose sur ce que l’homme ressent ou éprouve… sur ce que cette expérience met en lumière de son être intérieur. Il n’n est rien. Le narrateur est passé à côté de lui-même et d’intériorité le lecteur n’en aperçoit pas l’ombre. Je n’ose même pas évoquer l’idée de comparer avec LES RÊVERIES DU PROMENEUR SOLITAIRE.

3) Enfin, le narrateur se fait « moralisateur » en nous assénant des pages de lieux commun sur la vie, la nature, l’histoire… L’avantage tactique ce dernier travers est qu’il ne semble pouvoir être comparé avec rien, sinon, peut-être mon dernier petit blanc sur le zinc d’un bistrot de gare.

Détails sur le produit
Broché: 272 pages
Editeur : Gallimard; Édition : Gallimard (1 septembre 2011)
Collection : Blanche
Langue : Français
ISBN-10: 207012925X
ISBN-13: 978-2070129256
Dimensions du produit: 20,4 x 14 x 2 cm

Publicités

un commentaire

  1. Encore un super article! Je lis de plus en plus les articles de ton blog… ils sont top! bravo et bonne continuation. Slevin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :